Envie de revivre la saison 4 de One Tree Hill ?! Entrez dans le monde de la série en jouant votre personnage phare...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ennuie mortel [PV. Melody]

Aller en bas 
AuteurMessage
Félix Taggaro
Etudiants
avatar

Masculin Nombre de messages : 223
Age : 29
((((((((((LOVE)))))))))) : Toutes les jolies filles de Tree Hill...Or Brooke...Maybe...
((((((((((ENVIES)))))))))) : Sex, Drug's and Alcohol's ! Yeah !
((((((((((HUMEUR)))))))))) : Great ! of Course !
Date d'inscription : 20/03/2007

<< Intimité du personnage >>
((((((((((PHRASE)))))))))): L'amour à ses raisons...Que la raison n'explique pas...
AMIS )( ENNEMIS:
((((((((((SECRET)))))))))): Il en a une grosse... De voiture bien entendu ! xD

MessageSujet: Ennuie mortel [PV. Melody]   Mer 21 Mar - 16:48

Après toute une matinée à faire du sport, après qu'il est fait 1 heure de jogging à travers tout Tree Hill à environ 8 heure du matin et qu'il est fait ses séries d'abdos et de pompes quotidiennes, il était vidé certe mais il s'ennuyait ferme aussi ! C'était la rentrée dans pas longtemps et il n'avait qu'une envie, c'était de reprendre les cours c'est peut être débile à dire mais au moins là bas il verrait du monde. C'est vrai qu'il ne cherchait pas vraiment à revoir certaines personnes et en même temps il s'en fichait ça l'amusait d'imaginer leurs réactions ! Il s'étira alors tel un chat, la sueur coulant sur son torse et sur ses bras, il enleva alors d'un geste rapide son bas de survètement et l'envoya ballader à travers la pièce pour aller s'enfermer seul dans la salle de bain ! Un bon bain ne lui ferait pas de mal, ainsi il pourra se reposer un peu et reposer ses muscles tout en réfléchissant au programme de son après-midi. Il fit couler l'eau de son bain tout en fermant la porte, son portable posé à côté des lotions, il revint devant la glace et se regarda un moment dedans. Au bout d'un moment il soupira sans vraiment savoir pourquoi et il alluma la radio qui passait du classique, ce n'était pas forcément sa musique préféré mais ça le détendait et Félix en avait bien besoin...

Une heure plus tard, Félix réouvrit ses yeux, les effluves des parfums et des lotions lui chatouillait les narines, la musique claisse c'était intensifiait et l'eau s'était peu à peu refroidit. Après une ultime étirement et un dernier baillement, il sortit du bain puis attrapa une serviette, l'enroulant ainsi autour de sa taille. Il se posta devant la glace, changeant aussi la radio pour laisser du pop rock s'échappait de la radio, ça le réveillerai sûrement ! Félix passa une main pour enlever la buée qui s'était déposé peu à peu sur la vitre. Il frotta ses yeux et s'empara de sa brosse à dent, après quelques minutes de lavage de dents et de figure il ressortit tranquillement de la salle debain. Le sourire aux lèvres. Il avait enfin trouvé ce qu'il allait faire ! Il se débarassa de sa serviette et éteignit le poste deradio pour allait allumer son ordinateur portable, le temps qu'il s'allume il prit des affaires pour s'habiller.

Félix prit comme à son habitude un jean Diesel troué au genoux gauche, d'un beau bleu délavé et qui trainait un peu par terre vu que c'était un taille basse. Il 'lenfila par dessus un boxer blanc de chez Calvin Klein, il mit ensuite une débardeur simple blanc et par dessus une chemise blanche rayé noir de chez Ralph lauren. Après s'être chaussé de ses habituelles basket blanche il se dirigea vers son ordinateur et alla voir sur internet quel bon film il pourrait aller voir, après avoir pris l'adresse du cinéma il referma lordinateur, mit sa veste en cuir et sortit de chez lui.

Il décida d'y aller à pied, ça ne lui ferait pas de mal et le cinéma n'était pas très loin c'est alors qu'il partit ainsi le mains dans les poches, il était environ 14h et il n'y avait pas grand monde dans les rues. Félix arriva rapidement au cinéma, quelques adolescents faisaient la queue, la plupart était en couple, Félix destestait les couple quand lui mêmen'avait personne ! Il soupira lassivement et se dirigea vers les affiches de films, il commença à en lire quelques unes et tomba sur le film 300, il lu alors à voix haute la synopsis...


Adapté du roman graphique de Frank Miller, 300 est un récit épique de la Bataille des Thermopyles, qui opposa en l'an - 480 le roi Léonidas et 300 soldats spartiates à Xerxès et l'immense armée perse. Face à un invincible ennemi, les 300 déployèrent jusqu'à leur dernier souffle un courage surhumain ; leur vaillance et leur héroïque sacrifice inspirèrent toute la Grèce à se dresser contre la Perse, posant ainsi les premières pierres de la démocratie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melody Gattina
Etudiants
avatar

Féminin Nombre de messages : 101
((((((((((LOVE)))))))))) : Un tout nouveau départ, de nouveaux amours.
((((((((((HUMEUR)))))))))) : Pétillante d'énergie.
Date d'inscription : 18/03/2007

<< Intimité du personnage >>
((((((((((PHRASE)))))))))):
AMIS )( ENNEMIS:
((((((((((SECRET)))))))))): Blonde sous une coloration brune.

MessageSujet: Re: Ennuie mortel [PV. Melody]   Jeu 22 Mar - 0:54

Tournant maintenant en rond autour de la table depuis une bonne demi-heure, la douce Melody réfléchissait à ce qu'elle pourrait bien faire de sa peau par cette belle journée. Cette ville était encore un vrai mystère pour elle, elle n'avait pas eu l'occasion d'en explorer les mille et un endroits. Elle eut presque envi de prendre ses jambes à son cou et s'enfuir au Texas, retourner chez elle, même si elle n'avait plus aucun chez elle là-bas. Les gens l'avaient sûrement déjà oublié, de toute façon.
La belle se dirigea vers sa garde-robe en inspectant chaque morceau à la loupe. Si elle voulait aller faire un tour en ville, elle devraits ûrement enlever ce pyjama, ce n'était pas très adéquat comme tenue. Pendant une heure, elle enfila plusieurs morceaux, pour finalement essayer sa garde-robe entière. Rien ne lui plaisait, vraiment rien. Melody soupira, retira tous les bouts de tissu qui lui couvraient actuellement le corps et enfila son peignoir avant d'aller s'enfermer dans sa salle de bain. Une bonne douche lui remettrait sans doute les idées en place. Enfin, elle l'espérait.
La jolie brune se défit donc de son peignoir blanc et fila sous la douche, y restant au moins vingts bonnes minutes. Melody sortit finalement de la salle de bain, cheveux trempés et serviette enroulée autour d'elle. Évidemment, elle se remit à fouiller dans sa garde-robe, ne sachant toujours pas quoi mettre.

Bref, une fois toute prête, la douce vérouilla la porte massive de son appartement puis se dirigea vers le stationnement où était garée sa splendide porshe noire. Elle ne savait pas où elle irait, mais elle ferait au moins le tour de la ville. Il y aurait bien un endroit qui finirait par l'attirer et elle y resterait cloîtrée le reste de la journée. Melody monta donc dans sa voiture, en route vers une destination encore inconnue. Elle explora la ville, découvrant un nouveau charme à Tree Hill. La belle passa devant beaucoup d'endroits qui lui plaisaient, mais elle n'avait pas nécessairement envi d'y aller. C'est le grand cinéma qui lui faisait le plus envi, il y avait un moment qu'elle n'avait pas été voir un bon film. Avant, elle n'en avait pas le temps. Mais aujourd'hui, rien n'empêchait Melody de mener sa vie autrement qu'au Texas. Comme prévu, elle finit par céder puis prit une place de parking juste devant l'entrée. Il y avait surtout des adolescents boutonneux qui s'y tenaient, sinon, l'endroit charmant semblait totalement désert. Décidemment, Melody n'avait vraiment pas de chance dans sa nouvelle et spectaculaire vie.

La sublime déesse passa les lourdes portes de la vieille bâtisse et explora un peu, tentant de trouver l'endroit où les affiches étaient. Melody dû passer à côté de quelques couples complètement gaga et accro à la langue de l'autre. Est-ce qu'elle avait l'air aussi pathétique quand elle était encore fiancée-presque-mariée? Melody soupira bruyamment puis leva les yeux au ciel, ces petits couples l'exaspéraient tellement. Qu'ils aillent se dévorer les amygdales ailleurs, mais pas devant elle. La charmante brune faisait claquer ses talons sans aucune retenu contre le plancher de céramique. Finalement, elle avait opté pour un débardeur, laissant ses épaules nues, accompagné d'un simple jean quelque peu délavé. Bref, Melody avait l'air classe et était magnifique dans n'importe quels vêtements, ceux-ci ne faisaient pas exeption à la règle. La demoiselle se posta finalement aux côtés d'un jeune très...beau. Et brun. Et très sexy. Melody se fit la morale intérieurement, elle n'avait pas l'habitude d'avoir ce genre de pensé. Elle avait encore oublié qu'elle était célibataire. La belle regarda les quelques affiches voisines, celles-ci la laissaient indifférentes. Des films nuls, tous nuls. Melody passa une main gracieuse et sensuelle dans sa chevelure brune et bouclée, puis bailla. Puis quand le bel homme qui était toujours à côté d'elle se mit à lire la description d'un des films présentés, elle se dit qu'elle pourrait bien faire connaissance. Une si jolie femme ne pouvaient pas passer une après-midi toute seule.


" Paraît qu'il est pas mal. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Félix Taggaro
Etudiants
avatar

Masculin Nombre de messages : 223
Age : 29
((((((((((LOVE)))))))))) : Toutes les jolies filles de Tree Hill...Or Brooke...Maybe...
((((((((((ENVIES)))))))))) : Sex, Drug's and Alcohol's ! Yeah !
((((((((((HUMEUR)))))))))) : Great ! of Course !
Date d'inscription : 20/03/2007

<< Intimité du personnage >>
((((((((((PHRASE)))))))))): L'amour à ses raisons...Que la raison n'explique pas...
AMIS )( ENNEMIS:
((((((((((SECRET)))))))))): Il en a une grosse... De voiture bien entendu ! xD

MessageSujet: Re: Ennuie mortel [PV. Melody]   Jeu 22 Mar - 1:07

Il soupira en faisant la queue puis finalement me dis qu'il pourrais peut être aller voir les séances et les films sinon Félix risquait d'avoir un léger problème pour voir le film si il ne savait pas ce qu'il allait voir ! Houlà ! Il fallait vraiment qu'il se réveille hein, sinon il allait s'endormir dans le cinéma, il secoua alors légèrement sa tête faisant bouger quelque peu ses cheveux bruns toujours en bataille. Une pointe de gel suffisait à les discipliné un peu, mais cette fois ci seul l'eau faisant tenir les cheveux foufou de Félix. Il prit la chaine en argent où pendouiller au bout ses plaques de l'armée et la mit dans sa bouche tout en lisant le programme. Félix glissa alors ses mains dans les poches arrières de son jean en se balançant d'un pied sur l'autre tout en lisant à voix haute la description du film sans entrain ! Il avait envie de voir quelque chose d'original et qui sortait de l'ordinaire mais aucun n'attirait vraiment son attention. Mais les talons d'une jeune femme le tira de ses pensées, il ne se tourna pas de suite finissant de lire tranquillement, ce n'est que l'orsqu'il entendit les paroles prononcer par une femme que Félix se retourna.

Il fity face à une magnifique jeune femme, certe plus petite que moi mais comme souvent tout ce qui est petit est mignon et la jolie jeune fille ne dérogeait aps à la règle bien au contraire ! Il l'a détailla un instant du regard, elle était habillé simplement mais ça lui allait à ravir, au moins elle ne se prenait pas la tête et tout avait l'air de lui allait ce qui n'est aps donné à tout le monde. Ses longs cheveux ondulés attira de suite le regard du beau brun, accordant une attention toute particulière pour els cheveux. Un parfum léger et féminin se faisait sentir, ni trop fort ni trop doux, en plus d'être jolie la jolie brune sentait très bon. Mais ses yeux émeuraude attira également Félix, il y plongea ses yeux noir avec charme, un sourire flottant sur ses lèvres, puis il haussa les épaules en laissant sa chaîne et ses plaques tombaient comme au ralentit de sa bouche, rebondissant sur son torse.


J'en sais trop rien, mais ce n'est jamais bien d'aller au cinéma seul, c'est pour ça que souvent je compte sur des rencontres comme celle ci pour me tirer de mon ennuie. Mais je dois avouer qu'il m'est rarement arriver de faire de si agréables rencontres.

Son sourire s'agrandit un peu plus à la fin de son petit discours, il resta face à la demoiselle attendant avec impatience sa réaction, voyant derrière elle le nombre de personnes se multipliait. En jettant un coup d'oeil à la grande pendule il vit que les séances n'allaient pas tarder à commencer, mais à ce moment là il se fichait bien du film ! Ce n'est pas tout les jours qu'on fait d'aussi charmantes rencontres, alros autant en profiter, non ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melody Gattina
Etudiants
avatar

Féminin Nombre de messages : 101
((((((((((LOVE)))))))))) : Un tout nouveau départ, de nouveaux amours.
((((((((((HUMEUR)))))))))) : Pétillante d'énergie.
Date d'inscription : 18/03/2007

<< Intimité du personnage >>
((((((((((PHRASE)))))))))):
AMIS )( ENNEMIS:
((((((((((SECRET)))))))))): Blonde sous une coloration brune.

MessageSujet: Re: Ennuie mortel [PV. Melody]   Jeu 22 Mar - 4:38

Un joli sourire se dessina sur les fines lèvres de la demoiselle, montrant ainsi ses parfaites dents blanches. Elle venait de tomber pile sur le type d'homme qui adore draguer. Peut-être que Melody en avait besoin. Et puis, étant un peu narcissique, elle adorait qu'on la complimente ainsi, de façon subtile mais directe. La belle se retourna pour faire face au jeune homme, découvrant de jolis yeux noirs très mystérieux plongés dans les siens. La jolie brune posa ses mains sur ses délicates et fines hanches, comme elle le faisait souvent. Elle devait avouer que cette rencontre s'avèrait jusqu'à maintenant plus qu'intéressante et charmante. Heureusement pour lui, Melody ne comptait pas abandonner maintenant. Après tout, elle était libre de contrôler sa vie et d'agir selon ses désirs à elle, pour une fois, ce ne serait pas pour quelqu'un d'autre.

" Eh bien, profite-en, ça n'arrive pas tous les jours. "

À son tour, le sourire de Melody se fendit légèrement. La jeune femme avait toujours adoré montrer ses jolies dents, elle semblait toujours radieuse lorsqu'elle souriait ainsi. De plus, il était rare qu'on ne voyait pas la demoiselle malheureuse ou bien de mauvaise humeur. Elle était toujours pétillante et joyeux, sa bonne humeur étant contagieuse. Elle remarqua que le jeune regardait derrière elle, Melody se retourna, faisant virevolter sa chevelure, puis constata elle aussi que la file commençait à être longue. Les séances allaient commencé bientôt, peut-être qu'il comptait y aller?
Melody se retourna à nouveau vers lui, arborant toujours son magnifique sourire.

" Tu y vas? "

Évidemment, elle n'allait pas lui dire qu'il râterait quelque chose s'il la plantait là. Melody n'était pas de ce genre. S'il souhaitait y aller, tant pis pour lui, il y en aurait d'autres. Mais étrangement, la douce n'arrivait pas à se convaincre. Elle devait avouer que le jeune homme, dont elle ignorait le nom, semblait être très charmant. En tout cas, son physique en disait long sur sa personnalité. Melody décida tout de même de se présenter, elle saurait au moins son nom. Elle tendit sa fine main, en guise de présentation.

" Melody Gattina. Et toi, beau brun? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Félix Taggaro
Etudiants
avatar

Masculin Nombre de messages : 223
Age : 29
((((((((((LOVE)))))))))) : Toutes les jolies filles de Tree Hill...Or Brooke...Maybe...
((((((((((ENVIES)))))))))) : Sex, Drug's and Alcohol's ! Yeah !
((((((((((HUMEUR)))))))))) : Great ! of Course !
Date d'inscription : 20/03/2007

<< Intimité du personnage >>
((((((((((PHRASE)))))))))): L'amour à ses raisons...Que la raison n'explique pas...
AMIS )( ENNEMIS:
((((((((((SECRET)))))))))): Il en a une grosse... De voiture bien entendu ! xD

MessageSujet: Re: Ennuie mortel [PV. Melody]   Jeu 22 Mar - 23:14

Lorsqu'elle fit face à félix, il l'observa un peu plus, observant attentivement chaque traits de son visage, les mémorisant et apprenant chaques particularités de la belle par coeur. C'est ainsi qu'il procédé, parce que contrairement à certains mecs, félix avait tendance à apporter plus d'importance au visage qu'aureste ! Bien évidement si le reste ne suivait pas Félix ne serait pas intéressé, mais il fallait qu'il est de l'harmonie entre le visage et le corps, sinon Félix lacherait vite l'affaire sans se battre pour avoir ce qu'il veut ça c'est sur ! Il soutena immédiatement son regard vert émeuraude qui semblait le captivé, ils étaient vraiment magnifiques enfin ils allaient avec la superbe demoiselle ! Félix afficha un sourire quelque peu amusé et à la fois charmeur, c'était une habitude chez lui, varié les sentiments pour créé un trouble chez l'autre ou juste pour qu'il se demande ce que Félix pouvait bien penser ! Une sorte de jeu dont le jeune homme ne se lassait pas. Il laissa ses deux mains en fouient dans les poches arrières de son jean, avant de répliquer simplement et avec charme...

Oh mais je compte bien en profiter, crois moi.

Après sa phrase il remarqua un peu plus son sourire, après ses jolies yeux verts, il vit son éclatant et beux sourire qui en efrait palir plus d'une de jalousie ! Elle avait l'air bien et heureuse, mais Félix sait trop bien ce que s'est de cacher ses sentiment et malgré le faite qu'il ne se connaisse pas du tout, Félix remarqua une faille dans le sourire et le regard de la jeune femme. C'était peut être rien qu'une impression, mais il a toujours eu un don pour voir quand les autres cachaient quelque chose sûrement parce que lui même cachait pas mal de chose. Quand il l'a vit regarder derrière elle, il fit non de la tête sourire aux lèvres...

Non, je préfère largement ta compagnie à un film et puis il y a d'autres séances si tu voudras y aller après, avec ou sans moi d'ailleurs.

Félix se fichait à présent du film comme de sa première dent ! C'est vrai qu'entre regarder un film qui n'est même pas sur de lui plaire et faire la cours à une charmante demoiselle il n'y avait pas photo pour Félix ! Lorsqu'elle tendit sa main en se présentant, il fronça légèrement les sourcils...Gattina...Ca lui disait quelque chose, il lui semblait l'avoir lu sur les listes de l'université de Tree Hill, mais il n'en était pas sur peut être qu'elle aussi était à la fac qui sait ! se serait plus facile de la voir en tout cas^^. Bref, revenons à la jolie main de Melody, sympa le prénom en passant, il la prit délicatement dans sa main et fit un baiser sur le dessus de celle ci. félix avait pour habitude de toujours être galant et charmeur, il fit ce geste sans quitter les yeux de melody, puis relacha sa main en répondant...

Beau brun hein ? J'aime le surnom en tout cas, bon début ! Enchanté Melody, moi c'est Félix Tagarro pour te servir jolie demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melody Gattina
Etudiants
avatar

Féminin Nombre de messages : 101
((((((((((LOVE)))))))))) : Un tout nouveau départ, de nouveaux amours.
((((((((((HUMEUR)))))))))) : Pétillante d'énergie.
Date d'inscription : 18/03/2007

<< Intimité du personnage >>
((((((((((PHRASE)))))))))):
AMIS )( ENNEMIS:
((((((((((SECRET)))))))))): Blonde sous une coloration brune.

MessageSujet: Re: Ennuie mortel [PV. Melody]   Ven 23 Mar - 1:12

Melody tentait de deviner les penser du jeune homme comme elle aimait tant le faire, mais étrangement, elle n'y arrivait pas. Ce Félix avait un petit quelque chose de différent et surtout, très mystérieux. Il faisait exeption à la règle, car habituellement, elle arrivait très bien à traduire les pensés des autres hommes. Enfin, c'était tant mieux, car la belle adorait ce genre de garçon. Ce petit côté mystérieux et totalement inacessible des autres, elle craquait toujours. Et il fallait franchement avouer que Mère nature avait été très généreuse avec lui, physiquement. Très, très joli garçon. Félix avait le corps envié par la plupart des garçons, il semblait musclé sans trop l'être, et il avait une foutue belle gueule. Et puis ce petit sourire amusé, sur ses lèvres ... Quoi que ce sourire, Melody l'avait très souvent vu sur le visage d'autres hommes, tous les mêmes ceux-là. Toutefois, il était rare que la belle ne succombait pas au charme de ceux-ci, sans pour autant être une fille facile. Parce que cette jolie jeune femme au physique divin était très loin d'être facile à avoir, plusieurs s'étaient trompés à son sujet. Comme quoi il ne faut pas se fier aux apparences.

Son doux sourire harmonieux n'avait pas quitté son splendide visage, elle souriait toujours au beau jeune homme. Il avait pri la bonne décision, même si le contraire aurait étonné la belle. Il fallait être vraiment débile pour laisser une aussi belle femme afin d'aller voir un film totalement ennuyant. De plus, Melody était beaucoup plus distrayante qu'un film, ça c'était très clair. La douce posa sa main dans la poche droite avant de son jean, puis regarda l'heure sur sa jolie montre chanel. L'après-midi ne faisait que commencer, et un soleil éclatant rayonnait dehors parmi les piétons. Melody regarda à nouveau Félix, en riant un peu.

« Très sage décision. »

Elle savait maintenant son nom, c'était un bon début. Et ils auraient tout leur temps pour faire connaissance. Mais Melody vit bien ce petit air interrogateur sur sa visage, son nom de famille semblait lui être familié. Pas très étonnant, sa petite soeur était une vraie bombe au lycée de Tree Hill, c'était là qu'il avait sans doute vu ou entendu ce nom, «Gattina». Et puis il fallait avouer que les deux soeurs Gattina avait hérité d'une beauté spectaculaire digne de eux jolies déesses, sans pour autant se ressembler. Il fallait l'avouer, physiquement, elles étaient très différentes. Comme tout garçon charmeur, Félix saisit la main de la belle pour venir y déposer un baiser. Melody adorait ce genre de geste galant, même si elle s'en attendait. Les hommes galants avaient toujours su la faire craquer dans le passé .. Tyler était un parfait gentleman. Il l'était toujours d'ailleurs, mais Melody ne pouvait plus y goûter. La belle chassa ces souvenirs de son esprit, puis se tourna vers les portes, s'y dirigeant lentement, fixant toujours Félix en souriant malignement.

« Alors Félix, tu viens? Il fait beau dehors, et j'adore le soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Félix Taggaro
Etudiants
avatar

Masculin Nombre de messages : 223
Age : 29
((((((((((LOVE)))))))))) : Toutes les jolies filles de Tree Hill...Or Brooke...Maybe...
((((((((((ENVIES)))))))))) : Sex, Drug's and Alcohol's ! Yeah !
((((((((((HUMEUR)))))))))) : Great ! of Course !
Date d'inscription : 20/03/2007

<< Intimité du personnage >>
((((((((((PHRASE)))))))))): L'amour à ses raisons...Que la raison n'explique pas...
AMIS )( ENNEMIS:
((((((((((SECRET)))))))))): Il en a une grosse... De voiture bien entendu ! xD

MessageSujet: Re: Ennuie mortel [PV. Melody]   Sam 24 Mar - 0:29

La laisse regarder sa montre tranquillement tout en laissant mes mains dans les poches arrière de mon jean, me balançant d'un pied sur l'autre, mes converses blanches plus tout à fait neuves voir vraiment usées frottant parfois l'une contre l'autre. En voyant son magnifique sourire sans vraiment savoir pourquoi, j'ai l'impression qu'il est communicatif vu que je me met également à sourire de toutes mes dents et il faut dire que ça ne m'arrive pas souvent voir jamais. C'est donc une exception et Melody à droit à cette exception. Remarque une exception pour une femme qui à lair exceptionnelle ça sonne bien non ?! Houlà ! Je divague là, non mais n'importe quoi, vous voyez un peu ce que les belles femmes dans son genre ont comme effet sur moi ! Il faut dire que je suis rentré de l'armée il y a seulement un mois et même si je me suis rattrapé niveau fille aucune d'elle n'arrive à la cheville de Melody, ce n'était aps une fille comme les autres. Elle était souriante, ravissante, elle n'avait pas l'air superficielle et elle avait réussit à me redonner le sourire. Bon j'en fais peut être un peu trop, mais bon c'est toujours beau de rêver ! tant c'est une psychopate ou une nympho qui sait (xD) !

Hoche légèrement la tête en riant doucement avec elle, soutenant à nouveau son regard, mes noirs noir envoûtant plongés dans ses yeux vert/chocolat qui avait le don de me destabilisé mais je ne le montrais en rien, ni dans ma façon de me comporter, ni dans ma façon de parler ou d la regarder. Je vis alors son regard se noircir, elle avait sûrement du se rappeller un mauvais souvenir, je ne sais pas ce que c'est mais ça n'a pas l'air de lui faire plaisir ! Peut être une rupture, avec mon regard charmeur et taquin j'essaie par un jeu de regard de lui faire oublié ce petit souci ou gros soucis, je ne sais pas. Il ne faudrait pas qu'elle se prenne la tête surtout en ma compagnie !

Fais alors mine de réfléchir lorsqu'elle se dirige vers les portes en me demandant si j'allais la suivre. Un sourire malicieux se dessina sur mes lèvres, j'avançais de quelques pas lent, ne la quittant pas des yeux, pour finalement enlever les mains de mes poches et la rejoindre. Lui ouvrant la porte pour qu'elle sorte, lui faisant signe avec galanterie pour qu'elle passe la première. Sort à sa suite en refermant la porte derrière moi, puis regarde à nouveau melody en souriant...


Tu es bronzé, je me doute donc que tu ne viens forcément pas de Tree HilL, de plus ton accent n'est pas d'ici. Laisse moi deviner...Hum le Texas peut être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melody Gattina
Etudiants
avatar

Féminin Nombre de messages : 101
((((((((((LOVE)))))))))) : Un tout nouveau départ, de nouveaux amours.
((((((((((HUMEUR)))))))))) : Pétillante d'énergie.
Date d'inscription : 18/03/2007

<< Intimité du personnage >>
((((((((((PHRASE)))))))))):
AMIS )( ENNEMIS:
((((((((((SECRET)))))))))): Blonde sous une coloration brune.

MessageSujet: Re: Ennuie mortel [PV. Melody]   Sam 24 Mar - 1:03

Melody fut surprise en remarquant que Félix ne la quittait pas des yeux. Il semblait totalement hypnotisé par le regard pétillant de la demoiselle. Malgré ses jolis yeux, les hommes préféraient regarder les formes généreuses de Melody plutôt que son regard. Mais lui, il semblait apparemment captiver par autre chose. C'était peut-être la seule façon de lire en elle, ses yeux en disant long sur son humeur du moment. Étant le genre de fille très instable, il était très facile de deviner quand Melody était triste ou bien mélancolique, même si ça ne durait pas très longtemps. La jolie demoiselle préfèrait fuire, comme toujours, elle en était devenue la championne. Depuis plusieurs mois elle avait fuit les problèmes, son fiancé et même ses sentiments. Bref, elle ne comptait pas pensé à cela toute l'après-midi puisqu'elle se trouvait en bonne compagnie. Et puis, ce qui était rassurant, c'est que Félix ne semblait pas vouloir profiter d'elle. Ce genre d'homme començait à la saouler, la belle étant loin d'être un jouet pour la gente masculine. Depuis quand un jouet a des sentiments, pleure, et regrette le passé?

Melody vit bien qu'il avait perçu cette touche de mélancolie dans ses yeux et qu'il tentait maintenant de la chasser par ses jolis regards amusés. Eh bien il avait réussi, même s'il n'en fallait pas beaucoup à la jolie brune pour oublier ses soucis. Elle le remercia lorsqu'il lui ouvrit la porte, toujours en gentleman. Un sourire amusé s'était dessiné sur ses lèvres envoutantes et rosit par un joli gloss. Melody se faufila entre quelques personnes pressées pour aller marcher sur le trottoir au côté du charmant Félix. Lorsqu'il ouvrit la bouche pour prononcer ces quelques paroles, Melody se mit à rire. C'était écrit dans son front, qu'elle venait du Texas. Il était vrai qu'elle avait un joli teint bronzé qui mettait ses yeux ainsi que ses cheveux en valeur, lui donnant toujours cet aspect mystérieux et craquant.

" Bien joué. Par contre, ce serait mentir si je ne te disais pas que ce teint, je l'ai obtenu dans les salons de bronzage. "

Vrai, elle visitait régulièrement un salon de bronzage quand elle habitait encore là-bas, au Texas. Elle y allait parce qu'elle avait perdu son joli teint hâlé, la belle ne sortait plus dutout dans les derniers mois précédents son déménagement. En fait, il n'y avait pas que son teint qu'elle avait perdu, sa joie de vivre s'était envolée. Heureusement, à Tree Hill, elle semblait être beaucoup plus présente dans les sourires de la demoiselles à la chevelure anciennement dorée.

" Et toi, il est clair que tu ne viens pas d'ici. Mais je ne suis pas aussi douée que toi pour lire dans le regard des gens, alors tu devras me dire d'où tu viens. "

Melody lui fit un petit clin d'oeil charmant, accompagné d'un sourire quelque peu charmeur.

" Cette façon que tu as de me regarder, tu le fais avec tout le monde? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Félix Taggaro
Etudiants
avatar

Masculin Nombre de messages : 223
Age : 29
((((((((((LOVE)))))))))) : Toutes les jolies filles de Tree Hill...Or Brooke...Maybe...
((((((((((ENVIES)))))))))) : Sex, Drug's and Alcohol's ! Yeah !
((((((((((HUMEUR)))))))))) : Great ! of Course !
Date d'inscription : 20/03/2007

<< Intimité du personnage >>
((((((((((PHRASE)))))))))): L'amour à ses raisons...Que la raison n'explique pas...
AMIS )( ENNEMIS:
((((((((((SECRET)))))))))): Il en a une grosse... De voiture bien entendu ! xD

MessageSujet: Re: Ennuie mortel [PV. Melody]   Sam 24 Mar - 15:40

En la voyant sourire après mon regard assez expréssif, je suis satisfait et après avoir fait mine de réfléchir je la suis et lui ouvre la porte, lui envoyant un clin d'oeil en guise de "de rien" à son merci muet. Il faut dire que chez moi tout passe par les yeux, mes émotiones se lisent sauf quand je ne le veux pas je cache très bien mon jeu et il est très difficile de voir quand quelque chose me touche. Au fur et à mesure des années, j'ai beaucoup changé peut être pas forcément en bien, ça c'est sur mais j'étis toujours moi même quoiqu'il arrive et cette carapace que je me suis forgé m'a bien aidé. Et au contraire, elle m'a beaucoup coupé des autres, pour gagner ma confiance il en faut beaucoup pour ne pas dire énormément ! J'ai été beaucoup déçu par les gensque je croyais être mes amis, mon année à l'armée n'a rien arrangé car quand l'on voit perir des amis devant nous et qu'on ne peut rien y faire, cette impuissance face à la mort de nos proches c'est sûrement la pus grande des douleurs. Et moi qui ne pensait jamais avoir reccourt à un psychologue, à mon retour d'Irak j'en ai eu grandement besoin et malgré tout ce que je peux dire à ce sujet, je crois en Dieu plus qu'avant. Quand on va au combat il ne nous reste plus qu'à prier et je suis un des survivants de ma compagnie, ce n'est peut être qu'une illusion de se réfugier dans la religion mais c'est la seule explication qui meconvient...

Bref ! Assez de mauvais souvenirs comme ça, j'y pense déjà quand je suis seul je ne vais pas m'y mettre quand je suis en charmante compagnie, se serait stupide de ma part. Secoue alors légèrement la tête en refermant la porte derrière nous comme pour effacer ses images d'horreurs, calmant les cirs de douleur dans ma tête. en me retournant je vis Melody se faufiler à travers la foule et je la suivis de près, avant de soupirer arriver au bout de la queue (de la file bien entendu xD). La regarde rire en souriant, content de la voir mieux que précédement, arque un sourcil taquin à sa première remarque...


Ah c'est du jolie tiens ! Remarque ça teva bien donc je pense que tu peux continuer mais je suis sur que tu es tout de même très jolie sans ce beau bronzage. Sincèrement, si tu ne l'avais pas, il ne te manquerait pas.

Quand elle me dit que je ne viens pas d'ici elle met en plein dans le mille ! C'est vrai qu'on pourrait croire que je viens d'Espagne à cause de mes origines voir même d'Asie, ce fameux mélange qui plait assez en général, c'est quand même rare de voir le résultat d'une espagnole avec un asiatique je pense ! Marche à reculon en ne quittant pas Melody des yeux, quand je touche les rembardes en fer, m'assoit dessus, puis sans perdre mon sourire craquant et charmeur je lui répond...

Je ne suis pas doué non plus, c'est juste qu'il fallait choisir entre la Floride et le Texas et comme je suis déjà aller au Texas je me rappelais vaguement votre accent ! Voilà tu sais la triste vérité ! Il rigola doucement un petit moment avant de se reprendre et de dire en haussant les épaules. J'ai fais beaucoup de ville à cause du boulot de mes parents, mais je suis née New York.

Je fis mine de pas comprendre, essayant de cacher que son air charmeur marchait vraiment bien sur moi, toujours garder la tête froide pour ne jamais se casser la gueule en essayant d'analyser les signes ! En souriant toujours autant, dévoilant mes jolies dents blanches, je lui demande sur un ton faussement innocent.

Comment est ce que je te regarde ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melody Gattina
Etudiants
avatar

Féminin Nombre de messages : 101
((((((((((LOVE)))))))))) : Un tout nouveau départ, de nouveaux amours.
((((((((((HUMEUR)))))))))) : Pétillante d'énergie.
Date d'inscription : 18/03/2007

<< Intimité du personnage >>
((((((((((PHRASE)))))))))):
AMIS )( ENNEMIS:
((((((((((SECRET)))))))))): Blonde sous une coloration brune.

MessageSujet: Re: Ennuie mortel [PV. Melody]   Sam 24 Mar - 16:12

Melody ne le quittait pas des yeux, amusée et intriguée par ce petit jeu auquel il jouait. Elle n'avait jamais eu affaire à un homme aussi mystérieux que lui, impossible de deviner ce que représentait cette petite lueur dans ses yeux qui semblait toujours présente peu importe son humeur. De la nostalgie, peut-être? La belle n'en savait rien, et probablement qu'elle ne le saurait pas à moins de lui poser la question, ce qu'elle ne ferait pas. Après tout, poser des questions sur son passé pouvait être quelque chose de délicat, tout le monde n'a pas eu une belle enfance comme la jolie Melody Gattina. Vrai, elle avait très bien grandi aux côtés de sa petite soeur chérie, elle prenait tellement soin. Elle tenait parfaitement son rôle de grande soeur, à l'époque. Mais ces derniers temps, elle avait beaucoup négligé Rachel, et tout ça la désolait. Toutes petites, les jeunes filles avaient fait les 400 coups ensemble. Mais tout ça s'était arrêté quand elle avait commencé à sortir avec Tyler, elle était tombée folle amoureuse de lui sans même savoir pourquoi. Melody avait brûlé les étapes, voilà pourquoi ils n'étaient plus ensemble. Mais bon, son enfance lui rappelait de très beaux souvenirs qu'elle n'oublierait jamais, ces souvenirs étaient gravés dans sa mémoire jusqu'à sa mort. Elle n'avait pas eu la chance d'avoir des parents très présents pour l'éduquer, mais elle s'en était très bien sortie. D'ailleurs, avec le temps, les gens n'avaient plus voulu l'approcher. Melody était devenue trop repliée sur elle-même, ne comptant que sur elle. Mais on l'avait si souvent déçu dans le passé ...

Mon Dieu, si Tyler avait su ce dont Melody avait l'air sans son joli bronzage. Elle-même se trouvait horrible, surtout quand ses cheveux étaient encore blonds. Elle ne s'imaginait plus sans son teint hâlé ni sans ses cheveux aux boucles brunettes. Il fallait dire que sa coloration ainsi que son teint avaient l'air vachement naturels.

« Crois-moi, quand je ne suis pas bronzée, j'ai l'air d'un monstre. Et je n'exagère pas. »

Quand Félix prit place sur les rembardes, Melody resta debout devant lui, en mettant les mains dans les poches arrières de son pantalon. La belle était une fan de la ville de New York. Elle adorait l'ambiance qui régnait dans cette grande ville agitée et qui ne dort jamais. On dit qu'à New York, le temps ne s'arrête jamais, tout se passe incroyablement vite. Quand Melody allait passer ses étés là-bas, elle se levait très tôt le matin pour aller s'installer sur le bord d'une fenêtre, dans son café préféré et elle regardait dehors, le brouhaha du matin. Les hommes et les femmes d'affaires traversant les rues un peu pressés pour se rendre à leur travail, les étudiants traînant leurs livres avec eux prêts à affronter une journée à NYU. Elle aurait beaucoup aimé y vivre, mais elle avait vécu dans un petit trou situé dans le Texas.

« J'adore New York. J'y passe la quasi-totalité de mes étés. Je ne sais pas pourquoi, mais je suis dingue de cette ville. »

Melody leva les yeux au ciel, puis haussa les épaules en riant légèrement. Il savait très bien de quel regard elle voulait parler, Félix souhaitait seulement la faire parler. En plus d'avoir de magnifiques yeux noirs, Melody adorait son joli sourire. Étrangement, c'était les premières choses qu'elle remarquait chez quelqu'un. Son regard, puis sa façon de sourire.

« J'en sais rien, ton regard m'intrigue. Et puis on ne m'a jamais regardé de cette façon. »

Melody sourit très doucement, en soutenant toujours son regard noir. Il semblait si calme, cet homme l'intriguait vraiment.

« Célibataire, Félix? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Félix Taggaro
Etudiants
avatar

Masculin Nombre de messages : 223
Age : 29
((((((((((LOVE)))))))))) : Toutes les jolies filles de Tree Hill...Or Brooke...Maybe...
((((((((((ENVIES)))))))))) : Sex, Drug's and Alcohol's ! Yeah !
((((((((((HUMEUR)))))))))) : Great ! of Course !
Date d'inscription : 20/03/2007

<< Intimité du personnage >>
((((((((((PHRASE)))))))))): L'amour à ses raisons...Que la raison n'explique pas...
AMIS )( ENNEMIS:
((((((((((SECRET)))))))))): Il en a une grosse... De voiture bien entendu ! xD

MessageSujet: Re: Ennuie mortel [PV. Melody]   Sam 24 Mar - 16:42

Lève les yeux au ciel lorsqu'elle me répliqua que sans bronzage elle avait l'air d'un monstre ce que les filles étaient chiante pour ça toujours à douter de leur beauté et de leur charme ! Le regarde toujours dans ls yeux, puis la regarde de haut en bas et de bas en haut, tourne autour d'elle puis revient face à elle en arquant un sourcil l'air de dire t'es débile de penser ça parce que tu es vraiment canon ! et c'était vrai, la jeune demoiselle était bien proportionné, ni trop grande, ni trop petite, habillé simplement mais ça mettais en valeur sa personnalté, elle avait de belles formes et pour une fois je croisé une fille qui n'avait pas besoin d'être vulgaire pour être sexy ! Ce n'était pas non plus une fille du genre je me la pète, je suis belle et je le sais. Elle devait être consciente de sa beauté certe, mais elle ne s'en vantait pas et même si elle devait passer des heures dans la salle de bain et devant son armoire pour savoir comment elle allait s'habiller, ça n'en faisait pas une fille superficielle. Du moins, c'est mon point de vue et je ne suis pas connu pour être un grand philosophe mais pas mal de filles sont comme ça, elles se donnent un genre mais Melody n'a pas l'air d'être comme elles et je trouve ça mieux. Ca colle plus à son caractère et à son physique, du peu que je la conanis bien entendu.

Après avoir finis de faire mon petit tour, je me dirigeait vers les remabardes en fer pour m'y installer, ayant marre de rester debout depuis un petit moment, la fatigue étant toujours présente à cause de mes courtes nuits ! Avant d'arriver pour m'y assoir, je répondis en soutenant toujours son regard, dégageant de l'assurance et de la sincérité, Félix avait changé et il ne voulait pas partir du mauvais pied avec Melody, tant qu'à faire autant lui révéler a vraie personnalité.


Tu sais, tu pourrais avoir le teint blanc aussi blanc qu'un linge d'hôpital, tu pourrais être décoiffer comme si tu venais de te lever et n'être vêtue que d'un jogging et un vulgaire tee-shirt diforme, tu n'en serais pas moins jolie pour autant. Tu aurais toujours du charme, des magnifiques yeux vert et un sourire à faire fondre !

Après ma courte mais sincère explication, expliquant ainsi ma pensée je touche enfin la rembarde et m'y assois en grimaçant légèrement lorsque le tissus de mon boxer entra en contact avec le froid du fer, mes fesses se refroidissant ainsi !^^Remonte légèrement mon jean pour éviter d'avoir trop froid, pusi me recontre sur Melody pour ne plus la quitter des yeux comme auparavent espérant ne pas la mettre mal à l'aise mais ça n'a pas l'air. Lui dit alors que je viens de new York, une ville qui vit à cent à l'heure, c'est bien mais parfois épuisant, j'y vais de temps en temps et ça fait du bien. L'éfervecence de la ville me plait assez, apparement elle aime aussi vu que je la vois partir dans ses pensées avant de revenir à elle pour m'avouer qu'elle y va tout les été.

New York a du te changer du Texas ! Et j'imagine que ça doit te faire encore plus bizarre de partir du texas pour venir à Tree Hill, moi la première fois que je m'y suis installer c'était l'année dernière et j'ai vite était dépaysé mais c'est une ville charmante et acceuillante.

Après sa seconde réplique, un sourire se dessina sur mes lèvres, un autre, différent des autres peut être pour la troubler un peu plus. Cet air craquant je ne le prenais pas souvent, mais il était resté sur mon visage depuis le début de la conversation, mes yeux noirs toujours plongé dans les siens, ne me lassant pas de cette vision de beauté. reste sur la rembarde en posant mes pieds contre celle ci, puis réplique avec amusement...

Alors je suis honoré d'être le premier à te regarder ainsi !

Hoche positivement la tête, puis lui avoue en haussant les épaules gardant tout de même mon sourire pour ne pas la mettre mal à l'aise...

C'est difficile d'entretenir une relation amoureuse lorsqu'on est à l'armée ! Et toi, tu es célibataire, Melody ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melody Gattina
Etudiants
avatar

Féminin Nombre de messages : 101
((((((((((LOVE)))))))))) : Un tout nouveau départ, de nouveaux amours.
((((((((((HUMEUR)))))))))) : Pétillante d'énergie.
Date d'inscription : 18/03/2007

<< Intimité du personnage >>
((((((((((PHRASE)))))))))):
AMIS )( ENNEMIS:
((((((((((SECRET)))))))))): Blonde sous une coloration brune.

MessageSujet: Re: Ennuie mortel [PV. Melody]   Sam 24 Mar - 19:07

Les joues de Melody prirent feu quand Félix la taquina fasse à son physique. La jeune femme rougissait très facilement quand on la complimentait ou quand on lui disait des trucs du genre. Et d'une certaine façon, c'était très gentil et touchant de la part du bel homme de la rassurer ainsi. Melody le savait très bien qu'elle était mignonne, elle se rendait bien compte qu'elle faisait tourner la tête de plusieurs hommes et d'ailleurs elle avait brisé plusieurs coeur, le sien étant déjà offert à quelqu'un dans le passé. Mais la belle ne s'était jamais glonflée la tête avec ça, elle n'en voyait franchement pas l'utilité. Elle ne voulait pas que les hommes la regarde pour sa beauté mais pour sa personalité, ce qu'elle était. Parce que franchement, son physique ne refletait pas grand chose sauf sa simplicité. Melody ne se prenait jamais la tête avec son habillement, sauf quelques fois comme ce matin. Parfois, elle aimait prendre soin d'elle et se faire toute belle pour sortir, même si elle n'avait pas besoin de tous ces artifices pour attirer un bel homme. Tous ça fonctionnait bien apparemment, parce qu'elle se trouvait en charmante compagnie, et il semblait apprécier sa simplicité.

Melody vint s'asseoir à côté de lui, elle détestait qu'on la regarde quand elle était aussi rouge, ça ne faisait qu'empirer les choses. Elle se sentait tellement stupide et idiote de rougir ainsi, mais elle n'avait pas pu faire autrement. C'était automatique chez elle, aussitôt qu'on lui disait un truc gentil, paf, son teint virait au rouge! Bon okay, elle était très jolie, il l'avait convaincu.


" Arrête, tu me fais rougir. Mais c'était très gentil de ta part. "


Effectivement, c'était un gros changement dans la vie de la belle. Disons que le Texas et Tree Hill, ça ne se compare pas. Ce sont deux lieux complètement différents, le Texas comptant une tonne de villes aussi magique que Tree Hill. Elle se plaisait déjà ici, Melody se sentait à l'aise parmi tous ces gens même si elle aurait préféré ne pas fuire sa vie actuelle, mais c'était la meilleure solution pour se sortir de ce pétrin. Bref, elle était heureuse et n'y pensait plus du tout, surtout en compagnie de ce charmant jeune homme.
Melody observa doucement ce petit sourire se dessinant tranquilement sur les lèvres de Félix, puis cet air tout à fait craquant sur son visage. Il fallait l'avouer, ce garçon était irrésistible, à croquer. Jusqu'à maintenant, il ne semblait pas trop grosse tête, mais peut-être qu'il cachait bien son jeu. Ou bien, il était lui-même.

" Je me suis déjà habituée à Tree Hill et à son quotidien comme je l'ai fait à l'époque à New York. Je m'adapte rapidement, disons. "

Lorsqu'il lui renvoya sa question, Melody se tourna vers lui, un peu aveuglée par les rayons du soleil. Elle hocha doucement la tête pour répondre, avec un petit sourire mélancolique. Rien de grave, aucun regret, seulement de bons souvenirs étant maintenant enfouit dans son passé. Puis c'est à ce moment là qu'elle remarqua qu'elle avait toujours la bague de fiançaille à son doigt. Melody ne l'avait pas enlevé, elle était si habituée de le porter. Délicatement, elle retira l'anneau en argent puis le tint entre ses doigts quelques courtes secondes avant de le fourrer dans sa poche.

" Et c'est dure d'entretenir une relation amoureuse quand le coeur n'y ait plus. Trois semaines déjà, que je suis libre, et ça me manquait vachement. "

S'il y avait quelque chose qu'elle avait en horreur, c'était bien cette routine qui s'était installée entre elle et son ex fiancé. Ç'en était devenu chiant, à la longue. Maintenant, elle était persuadée de ne pas regretter ce choix, elle avait fait le bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Félix Taggaro
Etudiants
avatar

Masculin Nombre de messages : 223
Age : 29
((((((((((LOVE)))))))))) : Toutes les jolies filles de Tree Hill...Or Brooke...Maybe...
((((((((((ENVIES)))))))))) : Sex, Drug's and Alcohol's ! Yeah !
((((((((((HUMEUR)))))))))) : Great ! of Course !
Date d'inscription : 20/03/2007

<< Intimité du personnage >>
((((((((((PHRASE)))))))))): L'amour à ses raisons...Que la raison n'explique pas...
AMIS )( ENNEMIS:
((((((((((SECRET)))))))))): Il en a une grosse... De voiture bien entendu ! xD

MessageSujet: Re: Ennuie mortel [PV. Melody]   Sam 24 Mar - 20:03

Je vis alors les joues de Melody se tenter en rose, puis devenir un peu plus rouge, je n'aurais peut être pas du lui dire ce que je pensais ! Oh et puis non, pour une fois que je peux être moi même avec quelqu'un, je vais l'être et tant pis pour ceux que je conaissais et qui ne veulent pas comprendre que tout le monde change, du style Lucas, Brooke et compagnie. Je voyais bien qu'elle était touché par ce que je venais de dire mais je pensais vraiment tout ce que j'ai dis, en contnuant de la regarder dans les yeux malgré son regard fuyard vu qu'elle rougissait, j'avais beau chercher je ne voyais aps de défaut. Physiquement du moins et pour l'instant sa personnalité me plait même si on ne se connait pas vraiment, c'est déjà un bon début je pense. Et puis je dois avouer qu'elle est vraiment mignonne lorsqu'elle rougit, je ne regrette donc encore moinsce que je viens de dire ! C'est tellement rare qu'une femme rougisse de nos jours, trop consciente qu'elles sont belles, les mecs n'étant pas assez futés pour les rabaisser gentiment de temps en temps, se faire remettre en place permet de se remettre en question sinon beaucoup n'ont jamais les pieds sur Terre c'est dommage de voir ça je trouve !

La laisse venir s'assoir à ems côtés, me pousse un peu pour lui faire de la place, cesse de la regarder par courtoisie, ne voulant pas la mettre plus m'al à l'aise qu'ellene l'était déjà. Souris amusé, je ne me moque pas d'elle mais c'est vraiment rare les filles entières comme l'est Melody, de nos jours peu de femmes sont simples dans leur façon d'être. Souris un peu plus à sa remarque, elle l'accepte mes compliments c'est déjà ça, mais je ne peux m'empêcher de rajouter parce que je le pense et parce que j'adore la voir rougir !


Ne t'inquiète pas, tu es vraiment belle quand tu rougis et quand tu ne rougis aps aussi d'ailleurs. Et de rien, je ne fais des compliments que quand je le pense, ça ne sert à rien de flatter pour flater si on ne le pense pas.

La regarde à nouveau dans les yeux, voulant voir sa réaction et prouver en plongeant mon regard dans le siens que je ne mentais pas, que mes paroles étaient le prolongement de mes pensées. Sors alors mon paquet de cigarette et oui j'avais commencé à fumer pendant mon voyage en Irak, enfin voyage je n'appellerai pas ça comme ça disons plutot mission. La laisse un moment dans ses pensées, il est vrai que parfois les souvenirs nous coupe un peu du monde extérieur, par politesse je descends de sur la rembarde et me mets devant elle pour éviter de cracher la fumée vers elle, ne sachant pas si elle fume ou pas. Sors une cigarette de mon paquet, la met à la bouche prends mon briquet et l'allume avant de tendre le paquet ouvert à Melody lui proposant ainsi une cigarette, je saurais au moins si elle fume ou pas. Hoche la tête à sa réponse, c'est vrai qu'il vaut mieux s'adapter rapidement, vivre dans le passé ne sert à rien et même si c'est facile à dire, parfois il vaut mieux oublier els mauvais souvenirs et ne garder que les bons. Se souvenir des personnes qu'on aime pour leurs bons côtés, pour nos bons souvenirs ensemble comme ça en y pensant c'est un sourire qui s'affiche et non une larme qui roule sur notre joue.

Nous avons un point en commun alors, mais il valait mieux pour moi vite m'habituer àdéménager vu que je n'ai fais que ça depuis l'age de 5 ans environ. Au début c'est assez destabilisant mais après on s'y fait facilement et puis j'avais pas mon mot à dire alors bon.

L'observe alors en tirant sur ma cigarette, recrachant ma fumée dans le côté opposé à Melody, l'évitant ainsi, en apercevant son sourire qui paraît mélancolique je regrette un peu de lui avoir retourner la question mais bon c'est ce qu'on faisait en général lorsque quelqu'un nous pose une question du genre on lui demande ensuite la même chose. Elle n'avait pas vraiment l'air triste, juste fatigué et en voyant l'annéeau, devine alors qu'elle s'était fiancé ou peut être même marié mais elle paraissait si jeune ! Peut être faisait elle plus moins que son âge, mais ça m'étonnerait fort, ne jamais se fier aux apparences...L'écoute puis hoche la tête à la fin de sa phrase, tire une late ou deux sur ma clope puis répond en soufflant la fumée par le nez sans ciller...

C'est parfois mieux de tout quitter pour refaire sa vie ailleurs, quand l'amour n'est plus là ça ne sert à rien de lutter, c'est juste mon avis. Et puis le célibat a aussi ses bons côtés, même si être couple me manque un peu je dois dire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melody Gattina
Etudiants
avatar

Féminin Nombre de messages : 101
((((((((((LOVE)))))))))) : Un tout nouveau départ, de nouveaux amours.
((((((((((HUMEUR)))))))))) : Pétillante d'énergie.
Date d'inscription : 18/03/2007

<< Intimité du personnage >>
((((((((((PHRASE)))))))))):
AMIS )( ENNEMIS:
((((((((((SECRET)))))))))): Blonde sous une coloration brune.

MessageSujet: Re: Ennuie mortel [PV. Melody]   Sam 24 Mar - 22:39

Après quelques minutes, le visage de Melody avait repri un teint normal. MAis Félix ne semblait pas avoir l'habitude de voir une jeune femme rougir. Il était vrai qu'aujourd'hui on n'en voyait plus beaucoup. Il n'y avait que des femmes narcissiques et totalement superficielle, avec la tête tellement grosse qu'elle ne passe plus dans le cadre de porte. Ces jeunes femmes toujours entrain de vanter leur beauté, leurs faux seins ainsi que leur fesse. Melody préfèrait nettement qu'on l'appréci pour son caractère plutôt que pour ses formes. Elle faisait partie des rares personnes de ce monde à rester naturelle et à ne pas se cacher derrière des artifices ridicules et totalement inutiles. C'est vrai, les gens étaient tous plus égoïstes les uns que les autres de nos jours, les vraies valeurs s'étant envolées. Comment pouvait-on se baser sur une robe Dolce pour juger une femme? Ce n'était que des pures conneries. N'importe quelle idiote peut porter une réplique, de plus. Quel monde stupide. Melody n'en revenait pas. Bref, elle était simple et naturelle et c'était à son avantage car on l'appréciait pour ces deux qualités, principalement.

Décidemment, le bel homme semblait adorer la voir rougir. Toutefois, cette fois-ci son teint resta normal, la jeune femme se contenta de sourire à Félix qui la complimentait toujours. Rares étaient les hommes comme Félix que Melody avait rencontré dans sans vie. En fait, elle n'en avait jamais rencontré. Les autres, ce n'était que du vieux barratin, mais le beau brun semblait être sincère dans ses gestes et paroles.

" Eh bien c'est rassurant de savoir que tu le penses. "

Il était sincère, et elle le savait. Melody savait reconnaître les hypocrites, elle en avait souvent côtoyé. Quand Félix sortit son paquet de cigarette et qu'il lui en offrit, la belle hocha la tête en signe de négation. Il y avait déjà un bon moment qu'elle avait arrêté de fumer. Avant, Melody était tellement sur les nerfs qu'elle carburait aux cigarettes et dépensait une somme extravagante en paquet. Mais elle avait pri la bonne résolution d'arrêter et de ne plus y toucher, comme elle est une femme très vulnérable elle aurait bien facilement pu redevenir accro. Mais même si quelqu'un fumait devant elle, ça ne la dérangeait pas. À vrai dire, elle y était habituée. La plupart des gens, dans n'importe quelle ville, fument. Si elle avait eu à déménager autant que Félix l'avait fait pendant son enfance, Melody n'aurait pas survécu. Bien sûr, elle s'adapte très rapidement, mais il y a tout de même une limite. Il y l'attachement avec certains amis, certaisn endroits, et puis de si bons souvenirs jamais oubliés.

" C'est chiant. Je m'attache trop rapidement, je n'aurais pas su m'adapter dans ta situation. J'ai toujours vécut dans la même maison avec l'énorme quantité de fric de mes parents pour faire mon bonheur. Mais bon, justement quand tes parents préfèrent leur fric à leurs enfants, faut faire quelques choix. "

Melody ne voulait pas le mettre mal à l'aise ou quoi que ce soit d'autre lorsqu'elle eut cette réaction. C'est vrai que parler de son ancienne vie de couple la rendait un peu triste, mais sans plus. C'était seulement le temps qu'elle s'y habitu, elle avait été fiancé pendant plus de quatre ans, ça n'avait ps été facile de se retrouver célibataire du jour au lendemain. La belle aviat été habitué de se réveiller aux côtés d'un homme qui la serrait contre lui chaque matin, qui la forçait à rester au lit juste pour le plaisir de lui emmener son petit déjeuner. Maintenant, elle se réveillait dans un autre appartement que celui de son ex, et dormait toute seule dans son lit. Mais d'une certaine manière, cette nouvelle vie lui plaisait beaucoup. Elle avait eu l'impression de devenir une nouvelle femme.

" Disons que mon fiancé ne voyait pas les choses comme moi. Mais j'étouffais, et il ne semblait pas comprendre. Et ça me manque aussi, ça fait bizzare de vivre seule, maintenant. Chacun son tour, il suffit de trouver la bonne personne. "

Melody regarda Félix puis lui sourit tendrement. Elle appréciait pouvoir avoir ce genre de conversation avec un homme, ce qui arrivait peu souvent. Tous les hommes ne sont pas machos et insensibles. La belle rejeta sa tête vers l'arrière, ses cheveux virevoltant dans le vent. Malgré tous les souvenirs, elle était bien ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Félix Taggaro
Etudiants
avatar

Masculin Nombre de messages : 223
Age : 29
((((((((((LOVE)))))))))) : Toutes les jolies filles de Tree Hill...Or Brooke...Maybe...
((((((((((ENVIES)))))))))) : Sex, Drug's and Alcohol's ! Yeah !
((((((((((HUMEUR)))))))))) : Great ! of Course !
Date d'inscription : 20/03/2007

<< Intimité du personnage >>
((((((((((PHRASE)))))))))): L'amour à ses raisons...Que la raison n'explique pas...
AMIS )( ENNEMIS:
((((((((((SECRET)))))))))): Il en a une grosse... De voiture bien entendu ! xD

MessageSujet: Re: Ennuie mortel [PV. Melody]   Sam 24 Mar - 23:11

En jettant un coup d'oeil à Melody je vis que son teint repris une couleur normal, elle était tout aussi jolie de toute façon mais ça m'a flatté qu'elle rougisse grâce à mes compliments. C'est toujours valorisant de faire de l'effet à une belle femme, ça n'arrive pas tout les jours et je me rappelle le nombres de rateaux que je me prenais quand je ne savais pas y faire ! Ils sont incalculables ! Heureusement que mon ancien meilleur ami connaissait le truc, à force d'entraînement je savais où appuyer pour flatter quelqu'un et j'étais un très bon menteur, ems yeux ne me trahissant pascomme la plupart des gens et une de mes ex m'avait dit : "Tu fais du mal autour de toi et en te regardant dans les yeux, le pire, c'est que tu n'as même pasl'air coupable !". Alors qu'au contraire ce jour là j'avais regretté de l'avoir trompé ! Mais j'ai fais un paquets de conneries, elles aussi sont indénombrables, je n'ai jamais été un gentil garçon enfin si jusqu'à l'âge de 13 ans environ ! C'est déjà pas mal de ne pas avoir mal tourné avant ! Mais bon je comptais bien me reprendre en main et je restais moi, naturel, le vraie Félix avec melody, c'était déjà un début. Malheureusement je ne me comporte pas encore comme cela devant les autres, c'est déplorable voir même lâche mais je ne suis pas encore prêt, cette fouttue carapace m'empêche d'être moi et de vivre tranquillement. On verra bien, j'ai le temps de voir venir et de changer, il me faut juste de la patience et de la confiance en moi, je n'en manque pas c'est déjà un bon point !

Allume ma cigarette et souris lorsqu'elle refuse de fumer, c'est sexy une femme qui fume mais je trouve ça dommage qu'elles se détruisent la santé enfin je parle mais moi mêmeje fume. Fort heureusement pour moi je ne suis pas accro, mais lors de ma mission j'en eu rapidement besoin, là c'est juste un plaisir que je m'offre de temps à autre. Je fume lors de soirée ou juste dans la journée à la terasse d'un café ou encore en compagnie d'une charmante demoiselle, c'est à ces moments là que j'apprécie une clope. Apparement elle aimait ma franchise et ma sincérité, au moins ça remarque, deux qualités qui feront peut être la différence.


Et c'est rassurant de voir qu'il existe encore des femmes naturellement belle, sans artifices à qui un regard et un sourire suffit à faire la différence avec une bimbo refaite, toute siliconné on se demande d'ailleurs si pendant leurs opérations le cerveau n'a pas été touché !

Dis je avec humour, pouffant légèrement de rire en recrachant la fumée de ma cigarette, appréciant chaques bouffées sans pour autant arrêter de fixer Melody, je ne compte aps la lâcher du regard. Allez savoir pouquoi ! moi même je n'en sais rien, elle m'hypnotise, je ne le contrôle pas et ça n'a pas l'air de la déranger alros autant en profiter. En parlan de déménagement ça me rappelle pas mal de souvenirs, les départs déchirants, les arrivées difficiles, les amis qu'on laisse de côté en promettant de ne jamais s'oublier, les larmes, les cris et l'indifférence de mes parents prétextant faire cela pour la bonne cause, qu'il ne faut pas être égoiste dans la vie et aider les autres. Un jour, n'y tenant plus à l'âge de 16 ans je leur avait répliqué qu'au lieu de s'occuper des autres en pritorité ils devraient déjà s'occuper de leurs deux enfants ! parce que même si nous on ne mourrait pas de faim on avait autant besoin d'eux que les autres qu'ils s'évertuaient à aider ! Ils n'avaient rien répondu et ils étaient quand même partit. Mais bon il fallait que je sois fort pour ma soeur au moins, j'ai du l'élever du mieux que j'ai pu pas forcément de la bonne façon mais bon.

Je m'attachais aux gens, au début. Puis j'ai arrêté, je me suis forgé une carapace pour m'empêcher de souffrir, pour ne jamais faire confiance et pour ne plus m'attacher, c'était plus facile. Moins humain. Mais plus facile. Je devais me montrer fort pour protéger ma soeur, pour l'aider et l'élever, avec des parents inexistant qui disait vouloir sauver le monde au détriment de leurs deux enfants !

Me racle la gorge avant de tirer plusieurs fois de suite sur ma cigarette la jettant par terre et l'écrsant de mon pied. remettant mes mains dans les poches arrières de mon jean, le regard fuyant, je n'aime aps trop parler de ça. Ma famille étant un sujet tabou qui me mettait mal à l'aise vis à vis des autres, en plus je ne la connaissais même aps et ça ne me ressemblait pas de me confier autant ! Je devais faire face, reprendre confiance en moi et la regarder avant de l'inquièter et de passer pour quelqu'n de faible. Relève la tête en l'écoutant, effaçant tout signe de mes pupilles, retrouvant ainsi mon regard mystérieux. Son fiancé devait être idiot, égoiste et trop amoureux, tout le monde sait qu'une femme a besoin de livberté et d'indépendance sinon on l'étouffe, elle se lasse et se casse^^! Enfin, l'amour rend aveugle je ne vais donc pas blâmer son ex fiancé, de plus je ne le connais même pas ce ne serais pas gentil de penser de telles choses mais bon...

Je n'ai jamais vraiment vécu en couple, une de mes seules relations amoureuses n'a pas duré très longtemps 1 mois environ je pense et c'était ici à Tree Hill. Je ne sais pasi je suis fais pour l'amour, je suis trop maladroit et puis je ne sais pas vraiment comment m'y prendre tout le monde pense que je ne suis qu'un dragueur qui n'a qu'une idée en tête coucher avec le plus de fille possible ! Et ça a été le cas tout le long de ma période Tree Hill, je jouais un personnage ça me protégeait et puis je ne voulais pas de raltions sérieuses seulement les réputations restes et je n'arrive pas à faire accepter aux gens le fait quej'ai changé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melody Gattina
Etudiants
avatar

Féminin Nombre de messages : 101
((((((((((LOVE)))))))))) : Un tout nouveau départ, de nouveaux amours.
((((((((((HUMEUR)))))))))) : Pétillante d'énergie.
Date d'inscription : 18/03/2007

<< Intimité du personnage >>
((((((((((PHRASE)))))))))):
AMIS )( ENNEMIS:
((((((((((SECRET)))))))))): Blonde sous une coloration brune.

MessageSujet: Re: Ennuie mortel [PV. Melody]   Lun 26 Mar - 20:35

Melody savait très bien qu'il n'était sûrement pas comme ça en temps normal, les hommes sont beaucoup trop orgueilleux pour montrer leur côté sensible. Ils croient qu'ils impressionnent les femmes avec leur côté macho ainsi que leurs gros muscles, pourtant, la plupart des femmes préfèrent les hommes qui préfèrent autre chose que de sauter les salopes qui leur tournent autour. Quant à elle, Melody avait toujours adoré les hommes un peu macho, sans trop l'être, qui n'hésitent pas à être doux et sensible avec leur copine. Malheureusement pour elle, de nos jours, il n'y en a que très rarement. Ils préfèrent tous les histoires d'un soir et fuient les relation sérieuse. M'enfin, il faut s'y faire. Elle en avait rencontré quelques uns au Texas, mais elle était encore en couple à l'époque. D'ailleurs, dans sa ville natale, on croyait qu'elle était une femme facile qui se laisse embobiner par n'importe quel idiot. Peut-être parce qu'elle avait l'air douce et qu'elle était vulnérable, mais Melody n'avait jamais complètement compris pourquoi.

Melody attrapa une de ses jolies boucles puis se mit à la tourner autour de son doigt, comme elle avait prit l'habitude de le faire. C'était un tic, c'était
comme ça depuis qu'elle était toute petite. Elle se tournait les cheveux à s'en faire des nœuds ^^. La belle sourit quand il prononça ces quelques paroles, il n'avait pas l'air si stupide après tout. Ou bien il était un très bon comédien.


" C'est beaucoup plus rassurant de savoir qu'il existe encore des
hommes qui ne veulent pas seulement profiter de mon corps. Parce que tu ne comptes pas profiter de moi, hein? "


Melody afficha un petit air interrogatif un instant, puis se mit à rire.
C'est fou comme elle pouvait être jolie comme ça, le vent faisant voler
quelques mèches de cheveux alors qu'elle souriait. Elle était enfin paisible et heureuse, se sentant libre comme l'air. Il y avait longtemps qu'elle n'avait pas ressentit ça, ces derniers mois, elle commençait à étouffer. D'abord, ses parents qui avaient subitement décidé de s'occuper d'elle, 19 ans plus tard, puis son copain qui voyait un peu trop loin et qui ne la consultait pas pour prendre les décisions la concernant. Si elle n'avait pas agit, elle se serait mariée la semaine suivante. Mais maintenant, Melody était soulagée. Elle avait enfin revu sa sœur et avait pu renouer avec elle, rattraper les erreurs du passé. La belle s'était demandée pourquoi elle avait choisi de rester au Texas plutôt que de suivre son unique sœur, si elle l'avait fait, sa vie aurait été différente et elle n'aurait pas eu à faire ces choix déchirants.


" Vrai, c'est plus facile, mais j'y suis jamais arrivée. J'ai un trop grand cœur, y paraît. C'est fou comme certains parents peuvent être égoïstes. Les miens se sont rendus comptes que j'existais il y a un mois, étrangement. Je crois que j'aurais préféré qu'ils m'ignorent. Ma seule famille c'est ma sœur, et j'ai failli la perdre. "

La jeune femme remarqua son regard fuyant le sien, il n'était sûrement
pas très à l'aise lorsqu'il parlait de son passé. Melody n'aimait pas trop ça
non plus, mais elle aimait bien en parler. Très rarement, mais elle le faisait. Elle n'aurait pas été là sinon. Melody chercha doucement ses jolis yeux noirs puis lui fit un sourire rassurant. Personnellement, elle aimait bien se sentir rassuré par les autres, étant une jeune femme très insécure. Melody l'avait toujours caché, comme elle cachait beaucoup de traits de sa personnalité. Par peur d'avoir mal, comme avant. La belle avait dû visiter un nombre incroyable de psy, ses professeurs l'avaient obligé lorsqu'elle était plus jeunes. Elle s'y était présentée, mais elle n'avait jamais dit un seul mot. Melody n'y croyait pas, on l'avait trop souvent trahi.


" Eh bien, si tu leur prouves que tu as changé, ils ne pourront que
le constater. Ma plus longue relation a duré 4 ans, et si je l'écoutais, je me
mariais ce mois-ci. J'ai 19 ans, disons que j'ai tout mon temps pour me marier. Je déteste qu'on prenne les décisions à ma place et qu'on me les impose. Tu trouveras bien un fille qui t'acceptera avec tes qualités et tes défauts.
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ennuie mortel [PV. Melody]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ennuie mortel [PV. Melody]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ennuie mortel! (prio flint)
» Attention faire pipi en étant ivre pour être mortel...
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Je m'ennuie...
» Ennui mortel - TERMINÉ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ONE TREE HILL CONNECTION :: ₪ Tree Hill :: Centre Ville :: Le Cinéma-
Sauter vers: